Ensemble, faisons abroger la limitation des allocations d'insertion à 3 ans

Conférence-débat au centre culturel d’Engis: « Chômage: scandale ou merveille ? Pour en sortir par le haut ! « 

Accueil / Conférence-débat au centre culturel d’Engis: « Chômage: scandale ou merveille ? Pour en sortir par le haut ! « 
Toutes les actions

Il y avait une bonne cinquantaine de personnes au départ de ce débat, organisé au Centre culturel d’Engis, et qui faisait suite pour les marcheurs des Acteurs des Temps Présents à une bonne douzaine de kilomètres de marche sur le bitume échauffé de la veine sidérurgique mosane.

https://www.facebook.com/Acteursdestempspresents/

10313481_752669418107252_5944066352063529457_n10151395_752672011440326_861060608837908820_n1907300_752668961440631_2529264821585921456_n10153112_752672758106918_4399667186125460305_n

Le débat fut introduit tout en douceur, en profondeur et en complexité par le très touchant et très parlant court-métrage de Patrick Séverin (instants Productions/ Liège) construit autour de 9 témoignages anonymes de personnes d’âges et de profils très différents, toutes menacées de perdre leurs allocations de chômage dès le 1er janvier 2015.

10151228_752676801439847_7358110987416377251_n

Après le film, place aux intervenants puis à un va-et-vient animé avec la salle. Des intervenants assez contrastés dans leurs propos, on s’en doutait puisqu’à la « table de conférence », sous la houlette d’un membre du réseau STOP Art.63§2, se retrouvaient  Jean-Luc Lallemand (Président des métallos FGTB d’Arcelor-Mital),  Grégory Pascon (co-auteur du livre « Choming Out ») et Cédric Leterme, militant au collectif Riposte-Cte.

https://www.facebook.com/chomingout

https://www.facebook.com/riposte.cte

10274162_752676738106520_1806803337616127223_n 10292527_752676861439841_8567691877312247036_n

Le débat fut d’emblée riche, complexe, contradictoire même, brassant beaucoup de questions et faisant affleurer bien des bégaiements dans la manière dont il nous faut aujourd’hui aborder les luttes liées au travail/chômage… Quoi faire ? dans quel sens ?
Un constat partagé par tous les intervenants (et le public): la sécu, conquête ouvrière, se fait démanteler et seuls les capitalistes en profitent.

Il faut arrêter l’hémorragie (via exonération de paiement des cotisations, utilisation de la sécu pour payer les salaires poches de « sous-statutaires », etc), et le déficit ainsi creusé de la sécu, déficit qui du coup sert d’alibi au pires mesures répressives contre les « hors emploi », dont font ou feront les frais à court terme l’ensemble des salariés.

Reprendre la main mais dans un contexte où la production a bien changé. Aujourd’hui les fils de métallo font de la programmation informatique, ils sont des intermittents…permanents. Et la production de valeur ajoutée, capturée par le capitalisme, échappe au seul espace « temps/emploi » que celui-ci rémunère.

Alors faut-il, en résumé, partager le temps de travail (ou le temps libre), sur des emplois convenables (notion à revoir!), respectueux des travailleurs, d’utilité sociale, d’économie relocalisée… ou sortir de l’emploi, du cadre salarial imposé par le capitalisme comme seule forme possible de production de richesses, et donc de valeur,  sortir de l’emploi en tant qu’il est et reste l’espace de l’exploitation et de la subordination dont nous avons à nous émanciper ? Positions complémentaires? antagoniques ?

Le réseau STOP Art.63§2/ Liège est en tout cas  heureux que ce débat ait pu s’organiser, l’un des premiers qu’à l’occasion de cette bagarre pour le retour à des allocations de chômage illimitées dans le temps pour tout le monde, nous entendons ouvrir pour construire progressivement un réseau large de luttes portant sur de nouvelles positions et revendications plus offensives à inventer.

Contact

Envoyez-nous votre message.