Ensemble, faisons abroger la limitation des allocations d'insertion à 3 ans

25 février, Action « Nous sommes les 35 000 » à Bruxelles

Accueil / 25 février, Action « Nous sommes les 35 000 » à Bruxelles
Toutes les actions

Ce 25 février 2015, elle était bien chargée la journée d’action bruxelloise qui voulait répondre à l’appel lancé par le réseau Stop.Art.63§2, afin que, dans plusieurs villes du pays, s’organisent des manifestations et rassemblements conjoints sous le slogan « Nous sommes les 35 000 ! On rentre chez nous  ». En d’autres termes, en excluant 35 000 chômeurs, c’est nous tous que vous attaquez. Et surtout nous toutes puisque ce sont très majoritairement les femmes qui sont les plus atteintes par ces mesures de fin de droit.

10484796_1722766734616258_1552493525232894535_n

La journée avait été précédée par l’envoi d’une lettre officielle demandant au nom du réseau aux différents présidents et conseillers des Cpas de la Région Bruxelloise de marquer leur soutien à l’action. Au départ de la manif, rue Haute, à hauteur du Cpas de Bruxelles-Ville, seul le Président du CPAS de Forêt, Stéphane Roberti, était présent.

« Mesdames et Messieurs les Président et membres du Conseil de l’Action Sociale,
Ce 1er janvier 2015, sur base de l’art.63§2, des milliers de personnes ont été exclues de leur droit légitime à des allocations d’insertion. Tous les mois d’autres milliers puis des centaines suivront le même chemin si rien ne change !
Cette mesure est inacceptable et infondée, économiquement, budgétairement et moralement. Elle est discriminatoire sur le plan des genres (65% des personnes touchées sont des femmes). Elle est d’autant plus illégitime que nous vivons dans un marché de l’emploi exsangue et dérégulé. Massivement antisociale, elle s’ajoute à d’humiliants contrôles de recherche d’emploi et à ceux liés à la pseudo « fraude sociale » du pauvre, notamment sur la déclaration domiciliaire… Son objectif est de mettre sous pression l’ensemble des travailleuses et travailleurs afin qu’ils et elles acceptent le développement d’un large secteur à bas salaires.
Rejoigniez-nous le 25 février à 13h devant le CPAS de Bruxelles-ville ! …nous vous remercions déjà de nous faire part de votre participation afin de pouvoir la communiquer au plus tôt.
Le Réseau STOP Art.63§2 – Bruxelles »

10313018_1722765284616403_7972642631752390607_n

10672350_1722761261283472_8526401716234790914_n

Vers 13h, les premiers manifestants arrivent donc. Ils sont accueillis par un petit discours prononcé par un membre du réseau et du collectif bruxellois CACH (Contre-attaque des Chômeurs).

 

Les manifestants s’élancent ensuite vers le Boulevard de l’Empereur. Comme aux autres manifestations qui ont lieu cet après-midi là à Liège, Namur et Verviers, le temps est pourri, une fine pluie dégouline dans les nuques, un vent froid et persistant nous accompagne.

10460491_1722778077948457_1448667555962994402_n
1907572_1722769344615997_2251754159837390015_n

10947248_1722775287948736_7596981546869499213_n

Banderoles, ziques, discutes… L’ambiance reste plutôt détendue malgré tout et malgré l’enjeu surtout.  Des slogans, lancés par les JOC,  sont repris par les manifestants. Ca réchauffe.

10384340_1722776174615314_2727145116226829756_n
Vers 14h, la manif arrive  au siège du PS.

11021099_1722782424614689_3040454049958574011_n

11001863_1722784201281178_6472805342766740072_n

 

11025821_1722783811281217_8481986815398066755_n

Là une rencontre avec Elio Di Rupo a été sollicitée par les organisateurs afin de lui suggérer de signer une lettre où il réitère ses regrets d’avoir cautionné l’exclusion de milliers de chômeurs. Par ce courrier, il lui est aussi demandé d’exhorter les mandataires socialistes, à tous les niveaux de pouvoir où ils se trouvent, à déposer des motions en faveur de l’abrogation de l’article 63§2.

« Madame, Monsieur, Cher.e Camarade,
Lors de mon interview sur le plateaux de RTL-TVI le 6 janvier dernier, j’ai dû revenir sur une décision douloureuse que nous avons dû assumer sous la législature précédente, dans l’intérêt du pays. La catastrophe sociale qui se joue sous nos yeux avec l’exclusion de milliers de personnes de l’assurance chômage et du droit aux allocations est contraire à la défense de la sécurité sociale qui a toujours été un des chevaux de bataille du parti. Les remords que j’ai exprimés lors de cette interview sont sincères et afin d’en faire la démonstration, le PS se doit d’être aux cotés des chômeurs contre cette mesure.
Nous encourageons donc vivement tous les mandataires du parti à avancer et à défendre la motion suivante dans les assemblées où ils se trouvent:
« L’article 63 §2 qui prévoit la limitation dans le temps et l’exclusion des chômeurs du régime de sécurité sociale auquel tous les travailleurs devraient avoir droit, nous mènent vers un bain de sang social. Cette mesure frappe les plus précarisés, au moment où le manque d’emploi est plus criant que jamais. La commune/région/… demande donc au gouvernement fédéral d’abroger au plus vite l’article 63§2 et de mettre en place des politiques de lutte contre le chômage plutôt que contre les chômeurs ».
En vous assurant de toute ma solidarité,
Votre président. »

C’est Laurette Onkelinx qui, sous protection policière (!), est mandatée pour recevoir la délégation… La numéro 1 du PS bruxellois annonce ce qu’elle pense visiblement être un scoop : le PS (pour court-circuiter Ecolo, qui en a fait de même? ) a déposé la veille une proposition de loi en faveur de cette abrogation (les articles 63§2 à 63§5). En l’absence de celui dont la signature est attendue, l’entretien tourne court. Les manifestants reviendront chercher la lettre signée ou non par le Président du PS lundi midi.

11025633_1722782697947995_767148977984515698_n

603829_1722782827947982_1294549886783103175_n
https://www.youtube.com/watch?v=F46_vii9zLA

Dehors, on attend…

11026053_1722782077948057_6241159829598457270_n

La manif se poursuit alors pour rejoindre à quelques encablures les locaux de l’Onem régional bruxellois.

11021086_1722768644616067_5186397685302724451_n

Ici aussi, des policiers ont été déployés. Une délégation est admise à l’intérieur du bâtiment. Comme l’ont fait les directeurs Onem à Namur, Liège ou Verviers, l’administrateur-général bruxellois refuse de signer quelque communiqué que ce soit alors que ce qui lui est demandé, c’est de reconnaître simplement et factuellement d’une part le nombre exact et complet de personnes qui, en Belgique, figurent parmi la population active mais se trouvent hors emploi, totalement ou partiellement (plus de 900 000 !), et d’autre part de mettre ce chiffre en rapport avec le nombre d’emplois disponibles (30 à 50 000 en moyenne, selon  les mois) . Ce rapport nous permettrait d’établir l’illégitimité de l’article 63§2 puisque pour échapper aux fins de droit que celui-ci institue désormais, il faut accéder à un durée d’emploi relativement importante (12 mois équivalent temps plein, si on a moins de 36 ans)  dans un  délai serré (21 mois pour la même catégorie d’âge), soit davantage par exemple qu’un emploi à mi-temps. Mais Il semble que ce seul acte de reconnaissance des chiffres et de leur décalage ainsi avéré revête un caractère politique tel qu’un fonctionnaire ne puisse se permettre de le poser !

 

La délégation sort donc un petit quart d’heure après être entrée. Le micro est ouvert. Des prises de parole souvent excédées se multiplient. Rendez-vous est pris pour de futures actions.

11018775_1722788634614068_3739677435203691524_n

11034055_1722788387947426_6591295687305647305_n

 

11007735_1722789231280675_8358892788155263561_n

11017870_1722790001280598_1044770145319079306_n

Appelée par le réseau, cette action a réuni près de cent cinquante personnes. Trop peu ? ok… Appel est lancé au soutien d’autres acteurs organisationnels que ceux qui cette fois se sont mobilisés : les JOC, Bruxelles Laïque, Tout Autre Chose, Acteurs des Temps Présents, Vie Féminine, les Travailleurs Sans Emploi de la CSC de Bruxelles…

« Ce n’est qu’un début… » Merci Béa pour les photos (notamment)…

Me10448777_1722789957947269_3221637558569427493_nrci

 

Interview en néerlandais de Thomas Englert, permanent des Joc bruxellois, pour la VRT :

http://deredactie.be/cm/vrtnieuws/videozone/nieuws/politiek/1.2250888?playlist=7.39643

Voici le seul article que nous avons trouvé sur l’action bruxelloise :

http://www.socialisme.be/fr/12188/nous-sommes-les-35000-on-rentre-chez-nous-bruxelles

D’autres photos encore sur :

https://www.facebook.com/ppicsbanquedimages/photos/a.1722758314617100.1073741931.1506679612891639/1722759844616947/?type=1&theater

affiche_onem_bruxelles_4

10448777_1722789957947269_3221637558569427493_n

Contact

Envoyez-nous votre message.