Ensemble, faisons abroger la limitation des allocations d'insertion à 3 ans

10 sept / actions conjointes devant le MR de Lg et de Bxl… Stop Austérité

Accueil / 10 sept / actions conjointes devant le MR de Lg et de Bxl… Stop Austérité
Toutes les actions

 

 

10393957_10203883793429501_6029183432402026039_n

Ce 10 septembre, à 17h30, une petite foule de près de 200 personnes s’est rassemblée devant les locaux du MR à Liège afin de dénoncer les mesures d’austérité actuellement en discussion par la coalition suédoise – ou kamikaze – en formation. L’idée étant de dénoncer l’austérité sous toutes ses formes, les mesures envisagées par les autres niveaux de pouvoir n’ont pas été ignorées (notamment concernant l’enseignement), de même que les mesures du précédent gouvernement, et plus particulièrement les attaques lancées contre les chômeurs : l’article 63§2 bien sûr mais aussi la dégressivité généralisée des allocations de chômage sur base d’un travail, l’allongement du stage d’insertion, le renforcement des contrôles d’activation du comportement de recherche d’emploi, le durcissement de la notion d’emploi convenable, etc… Quelques heures auparavant une petite cinquantaine de personnes en avaient fait de même à Bruxelles, une délégation de 5 personnes étant reçues durant 30′ par des sous-fifres réformateurs…

10603555_10203883786549329_1649341767582097333_n

10610566_10203883785989315_49035595004490057_n

 

A Liège, l’idée avait été initiée par Riposte.cte, qui l’avait ensuite lancée à notre réseau, idée approuvée lors notre Assemblée générale du 23 août où nous décidions de faire de la pression sur le MR une priorité dans les semaines qui viennent.

Embraieront ensuite le CADTM, EGA (Etudiants de Gauche Actifs, d’obédience trotskyste) puis le Comité liégeois de Vigilance des Travailleurs Sociaux, les JOC (Jeunes Organisés et Combatifs, ex-Jeunesse Ouvrière Chrétienne) et les Jeunes FGTB de Verviers, un très beau panel qui entend soutenir ainsi l’idée de lancer sur Liège une Alliance pour des Alternatives à l’Austérité, une A.A.A. à construire dès la fin de l’action même, lors d’une première assemblée populaire organisée à même l’espace public.

D’autres organisations dans les jours qui suivirent nous rallièrent, tel le Cp-cr, Attac-Liège, la Fédération des résistances puis des partis comme PSL et la LCR.   A Bruxelles , c’est notre réseau lui-même qui le 2 septembre, malgré le peu de temps qui restait pour lancer l’action, décida de s’y mettre lui aussi, avec la soutien immédiat de Bruxelles Laïque et des JAC (Jeunes Anti-capitalistes), rejoints ici aussi par EGA, le CADTM et les JOC… Très peu de temps, donc peu de monde mais une première action initiée par notre réseau, histoire de se faire les dents et de sortir des blablas autour de tables, assis sur des chaises… Ben oui parfois ça fait du bien et c’est surtout rudement nécessaire et urgent.

 

media_xll_7101160 media_xll_7101661

Mais revenons sur Liège où l’action a eu davantage de succès, malgré ici le peu de temps aussi finalement pour mobiliser.. Diverses prises de paroles se sont succédées pour dénoncer divers aspects des mesures. « Nous avons envie de dire à la population que les mesures que le futur gouvernement nous préparent ne sont pas inévitables, il s’agit bien de choix idéologiques », a ainsi déclaré Thierry, de Riposte.cte et du Réseau Stop Art.63§2. De fait, comme le mentionnait le tract de mobilisation pour cette action, il n’y a jamais eu autant de richesses produites, mais elles n’ont jamais été aussi inégalement réparties. En Belgique, les 10% les plus riches possèdent 44% de la richesse nationale alors que 15 % de la population vit sous le seuil de pauvreté (ce serait 42 % sans la sécu…). D’autre part, le paiement de la dette publique accapare 20 % des dépenses annuelles (à titre de comparaison, les allocations chômage en représentent 3 %…).

 

10628075_10203883789229396_8079562976184336010_n 10660346_10203883784269272_9142166770425973454_n

Divers intervenants ont également défendu la nécessité d’un plan d’action offensif de la part des syndicats pour riposter contre l’austérité : le syndicalisme de conciliation doit faire place à un syndicalisme de lutte ! Le texte de Thierry, lu au nom de Riposte.cte mais faisant la part belle à la bagarre du réseau, s’est terminé par ces mots :

 

« Mais le pire peut-être, pour nous en tout cas, par ses effets désastreux, sociaux et symboliques, c’est l’Article 63§2, limitation des allocations d’insertion dans le temps, qui devrait jeter dans la misère totale des dizaines de milliers de « travailleurs hors emploi » et leur famille. Il nous reste, il ne nous reste que 112 jours aujourd’hui pour empêcher ce désastre et cette défaite politique lourde. Nous en appelons à une résistance farouche, offensive, radicale et impérative, jusqu’à obtention de l’abrogation totale de cette mesure tout comme doit l’être une lutte de même nature pour tuer dans l’oeuf ces négociations sinistres.Nous lançons cet appel aux organisations syndicales, à NOS organisations… Appel à une grève générale la plus large et la plus immédiate possible. »

 

10659384_10203092980340023_1863271919428762497_n

 

 

 

10624944_10203883789189395_1282404815963727442_n 15206132095_704a0ae6ba

Après une série d’autres interventions de représentants de quelques-unes des organisations signataires, ponctuées de slogans, de la chanson du réseau et de concerts de percus et de casseroles, une assemblée populaire a pris place afin de parler de l’action qui venait de se tenir et de l’avenir des activités de l’Alliance pour des Alternatives à l’Austérité. Ce n’est pas la dernière fois, espérons-le, que l’on entendra parler de ce nouveau regroupement…

 

7081_10203883793989515_2518878915892423126_n 10696158_10203883794389525_1773677136424887191_n
10649455_10203883790829436_5171579137967055922_n 10649721_10203883791349449_4749951159528474327_n

D’autres commentaires, photos ou vidéos sur facebook:

https://www.facebook.com/events/788617337862573/

https://www.facebook.com/events/1474919549425450/

Contact

Envoyez-nous votre message.