Ensemble, faisons abroger la limitation des allocations d'insertion à 3 ans

Stage d’insertion

Accueil / L’article 63§2 ? / Textes Wiki / Stage d’insertion

En Belgique, lorsque vous TERMINEZ un cycle d’études, -réussi ou non, cela n’entre pas en ligne de compte-,  et vous souhaitez en rester là, vous devez vous inscrire  comme demandeur d’emploi, du moins si vous souhaitez pouvoir un jour ouvrir vos droits à des allocations de chômage appelées allocations d’insertion. Attention : celles-ci doivent être demandées au plus tard avant vos trente ans !

Vous entamez alors ce que l’on appelle un stage d’insertion, c’est-à-dire une période pendant laquelle vous allez devoir chercher assidûment du travail (ou pour le moins améliorer ou compléter votre employabilité par le biais de formation avec dispense). Ces efforts, condition d’accès aux allocations d’insertion, seront contôlés par l’Onem lors de votre 7e et 11e mois de stage. Si ces contrôles s’avèrent satisfaisants, vous accédez après le douzième mois de stage, aux allocations d’insertion.

Attention ! Si vous ratez l’un des deux contrôles, vous devez demander à être réévalué au plus tôt 6 mois après le contrôle raté…

Remarque importante également : une période de travail de 4 mois équivalents temps plein ou de 4 mois de formation avec dispense vaut pour un contrôle réussi !
Il va de soi que si, par contre, vous travaillez pendant 12 mois d’affilée au moins (temps plein), vous n’êtes plus concerné-e ni par le système de stage ni par celui des allocations d’insertion. En cas de perte de votre emploi, vous accédez au système de chômage sur base d’un travail.

Contact

Envoyez-nous votre message.