Ensemble, faisons abroger la limitation des allocations d'insertion à 3 ans

25 février, action « Nous sommes les 35 000 » à Namur

Accueil / 25 février, action « Nous sommes les 35 000 » à Namur
Toutes les actions

Gare de Jambes, près de Namur, 13h. A l’appel des JOC, du PSL et des Jeunes FGTB, ils et elles sont une soixantaine, ce qui est déjà une grande foule pour Namur, à avoir décidé de rallier la manif qui s’inscrit dans la grande journée d’actions lancée par le réseau Stop Art.63§2: « Nous sommes les 35 000. On rentre chez nous » !

1512836_10206037717806718_6147879612519287344_n

10353548_10206037718366732_1569198909439305783_n

La journée a commencé par un entretien avec le président bien connu du CPAS, Philippe Defayt, qui devant un petit groupe de manifestants, s’est livré à un topo alarmant sur la situation namuroise mettant en avant certaines situations individuelles qui montrent l’aberration de ce qui se déroule en ce moment dans les Centres Publics d’Action Sociale suite aux nouvelles mesures excluant des milliers de chômeurs du droit aux allocations d’insertion…
Un peu ébranlés et d’autant plus remontés, les manifestants ont confirmé en actes leur volonté de « rentre chez eux », à l’Onem.

11032009_10206037722646839_8061132681260699977_n

Arrivé là-bas, petite victoire en somme: suite à l’annonce de la manif, les bureaux sont restés fermés, ce qui veux dire que cette après-midi au moins, aucune exclusion ne sera prononcée sur base de recherche d’emplois supposées insuffisantes.
Comme ailleurs ce jour-là, à Bruxelles, Liège ou Verviers, seule une petite délégation sera reçue par un directeur jouant de la langue de bois et d’une fâcheuse tendance à renvoyer la responsabilité des décisions qu’il met en oeuvre sur le dos des politiques…
L’entretien se clôture sur sa promesse de relayer la teneur de la discussion auprès de sa hiérarchie mais il refuse catégoriquement de signer le texte qui lui est tendu, dans lequel il ne lui est pourtant demandé que de déclarer la véracité de chiffres que nous avons nous-mêmes trouvés sur des sites publics, de l’Onem, du SPF Intégration Sociale ou des services régionaux de l’Emploi.

11001921_10206037727206953_8971943855582685522_n

Forts de ce premier rassemblement, initié par un réseau local naissant lancé par les JOC et le PSL il y a trois semaines à peine, les manifestants se sont dits largement prêts à se re-mobiliser par la suite…

affiche_onem_namur

Contact

Envoyez-nous votre message.